05 novembre 2006 011

Surprise ! J’ai appris ce matin, en lisant l’article du « Plume en Retz » sur le chantier d’insertion,  que la responsable de la Communication pense que la CCVCFR a la compétence sociale ! Je cite : « cette action s’inscrit dans la compétence sociale de la CCVCFR ».

Aurais-je raté quelque chose ? Pourtant, toujours présent aux conseils communautaires, je n’ai jamais entendu parler d’un transfert de la compétence sociale des communes rurales vers la CCVCFR ! Le Président devrait être plus vigilent !

Je précise que, d’après ses statuts, la communauté de communes a une compétence facultative « Actions sociales » qui se limite à « Création et gestion de chantiers d’insertion » et « Soutien à l’épicerie sociale ».

Les communes n’ont pas délibéré pour autoriser la CCVCFR à prendre la compétence sociale.

Ainsi, la CCVCFR ne gère pas l’épicerie sociale mais lui apporte uniquement un soutien financier. Soutien financier qui permet chaque année de lui verser une subvention plus que substantielle, ce qui est bien.

Cependant, les travaux de réfection des locaux ont été effectués  par un salarié de la CC et financés par celle-ci.

La modification des statuts est intervenue bien après, ce qui a malheureusement  repoussé son ouverture. C’est plus que déplorable en cette période de crise ! Je n’en suis pas responsable, seul le Président avait le pouvoir de signature pour régulariser les statuts, contrairement à ce que l’on fait savoir aux bénéficiaires.

Dommage que Monsieur le Président ait été si mal conseillé !

J’aime Villers et son Canton … !