P1000108                P1000105

Sur ses bulletins d’information Monsieur le Maire, Président de la Communauté de Communes, a une façon originale d’informer la population en faisant sa propagande personnelle (vous pourrez remarquer que dans tous les journaux qui paraissent les élus de l’opposition sont gommés des photos alors qu’ils étaient présents).

Tout dernièrement, il informe la population que « RN2 : les travaux avancent », mais il oublie qu’il a fallu plus de 25 ans pour commencer ces travaux. Heureusement, d’autres avant lui s’étaient mis au travail. Ainsi, les Maires de Montgobert : Alexandre de Montesquiou, de Saint-Pierre-Aigle, de Longpont, de Vivières, de Fleury et de Puiseux-en Retz et Villers-Cotterêts ont participé à l’élaboration de ce projet.

 RN2 ….. quand tu nous tiens …… !!

-          Il faut savoir que pour le Département quelque soient les Présidents et leur assemblée, la RN2 a toujours été un axe prioritaire pour développer le Département économiquement d’abord et touristiquement ensuite. C’est ainsi que le Département a pris sur son budget 60 Millions d’euros d’investissement pour faire avancer les travaux de la RN2 dans l’Oise.

-          Dans sa globalité, la RN2,  c’est l’Etat, la Région et le Département. L’échangeur de Montgobert, c’est uniquement un contrat de développement signé entre la Région et le Conseil Général à hauteur de 50 % chacun, soit trois millions et demi d’euros pour chaque collectivité. Echangeur qui se trouvera sur les territoires communaux de Montgobert, Fleury et Puiseux-en Retz, près du passage grands animaux.

-          Choix du lieu qui permettra de mettre en sécurité les populations l’empruntant. Il était temps, car nous en avions ras le bol de voir l’Etat abandonner ses concitoyens et en particulier de mettre en danger au quotidien les transports scolaires de ces-dites communes.

-          Il y a eu, comme d’habitude, quelques heurts et différends qui ont été réglés entre l’Etat, le Département et les associations de défense pour la protection du patrimoine. Il en ressort que la « maison neuve » sera sauvegardée, quant à la « maison champs mentards », elle sera supprimée. Cet échangeur va également faciliter la traversée des randonneurs, des cyclistes et des cavaliers empruntant les chemins de randonnées déjà existants et permettra de rétablir le GR11A.

-          Vous assisterez donc, dans peu de temps, afin de libérer la circulation, à un aménagement de voies temporaires de substitution de la RN2. « interruption de terre-plein central sur la RN2, côté Soissons au PR12+820 et création d’une voie temporaire au PR11+681 ». Coût de l’opération de substitution 380 282,55 € ttc : durée des travaux 2 à 3 mois.

Voilà la vérité. Merci au Département, et surtout merci aux contribuables du Département.

Merci aux Conseillers Généraux qui ont voté à l’unanimité ces travaux.

 

Voilà plus de 25 ans que l’on en parle, que je me bats pour ce projet alors « qu’un certain », qui en revendique la paternité n’habitait même pas le département …….. Franchement ?

De qui se moque-t-on ?